';

Protection Travailleur Isolé

La formule magique

Réussir son projet PTI GSM peut ressembler à une alchimie complexe tant le sujet se trouve à l’intersection de domaines très différents: sécurité au travail, télécom, géolocalisation, urgence, organisation, conduite du changement. Des domaines qui donnent des questions telles que : quel équipement choisir, spécifique ou smartphone? Comment localiser un collaborateur en danger alors qu’il se trouve à l’intérieur d’un bâtiment? Comment gérer les alertes pour une réponse d’urgente performante? Quelle démarche pour favoriser une utilisation réelle par les collaborateurs?

Ces questions clés traduisent en fait les trois volets indissociables d’une démarche visant à mettre en place un dispositif de Protection du Travailleur Isolé (GSM PTI). Une sorte de ‘formule magique’.

La formule magique

Seulement 30% technologie

Les projets GSM PTI sont généralement abordés sous un angle technologique à commencer par l’équipement : robuste, IP 67, norme militaire, MIL-STD-810G, les qualificatifs s’accumulent souvent dans les descriptifs des appareils. Sachant que la norme IP 67 concerne l’étanchéité, que la norme militaire américaine MIL-STF-810G est une auto-certification du fabricant par rapport aux critères de la norme qui lui semblent pertinents (?) et que la robustesse est subjective, on peut en conclure qu’un smartphone d’un fabricant reconnu avec une coque de protection bien choisie sera tout aussi adapté.

L’enjeu du volet technologie ne porte donc ni sur l’équipement ni sur les fonctions de base, SOS, géolocalisation par le GPS interne ou détection de perte de verticalité / absence de mouvement, qui sont un standard commun sur le marché. La différence se fait sur la fiabilité, la simplicité d’utilisation et les fonctions avancées notamment pour une géolocalisation possible en toute circonstance (intérieur d’un bâtiment) ainsi que le déclenchement d’une alerte hors GSM. Des situations que connaissent la plupart des métiers.

La formule magique

30% réponse d’urgence

Garantir une réponse d’urgence fait partie de la responsabilité de l’employeur et les entreprises ont aujourd’hui compris qu’il valait mieux externaliser cette partie pour une gestion professionnelle des alertes par un plateau d’assistance ou une société de télésurveillance. Traiter une alerte est en effet un métier, avec un contexte d’urgence et de coordination avec les services d’urgence, et requiert formation et répétitivité. Impossible pour l’entreprise d’arriver au même résultat en gérant une (fausse) alerte par mois.

Cependant, en passant du ‘tout interne’ (les appels en cascade) à la gestion professionnelle de la réponse d’urgence, le rôle que joue l’entreprise dans la gestion d’une alerte n’a pas pour autant disparu : personnes de contact, mise à disposition d’informations clés, cellule de crise, le volet organisationnel est toujours présent pour une solution de Protection du Travailleur Isolé efficace et performante.

La formule magique

Acceptation par les collaborateurs : plus de 30%

Que le besoin porte sur un GSM PTI ou le déploiement auprès de plusieurs centaines de collaborateurs travailleurs isolés, la réflexion à mener est identique : inutile en effet d’avoir le GSM PTI « le plus performant » et « le plus complet », adossé à un plateau d’assistance national, pour avoir une solution qui reste dans son carton (‘ils ne l’utilisent pas’).

La démarche proposée compte donc tout autant que la technologie et la réponse d’urgence. Sachant que l’expérience montre que la mise en service n’est qu’une étape et certainement pas l’aboutissement.

Pour résumer la formule magique ‘Protection Travailleur Isolé’ : 1/3 technologie, 1/3 réponse d’urgence, 1/3 acceptation par les collaborateurs.

Vous avez des questions?

CONTACTEZ NOS CONSEILLERS:
01 79 73 80 80