Les 5 clés pour réussir votre projet Protection de Travailleur Isolé

Chaque projet Protection de Travailleur Isolé, mais l’expérience montre que les entreprises qui ont réussi leur projet se sont plus particulièrement focalisées sur cinq points essentiels. Ces points couvrent un large spectre et vont de la technologie à la gestion de projet.

 

Impliquer les collaborateurs dans toutes les phases du projet de Protection de Travailleur Isolé

Sélectionnez quelques futurs utilisateurs en situation de « Travailleurs Isolés » dès le début du projet :

  • Dans chaque phase du projet, ils vous apporteront une point de vue pratique sur l’utilisation au quotidien du DATI Travailleur Isolé.
  • Leur participation contribuera fortement à l’acceptation de la solution que vous choisirez au final.

Leur implication sera plus importante dans la phase des tests terrain. Vous pourrez leur demander d’évaluer la fiabilité ainsi que la facilité d’utilisation. Autre point important, il vous apporteront des retours d’expérience sur des situations particulières. Vous pourrez les intégrer dans les formations lors de la phase de déploiement de la solution Protection Travailleur Isolé.

 

Avoir une approche globale de la Protection de Travailleur Isolé

Une solution DATI PTI doit contribuer à la sécurité des collaborateurs en toute circonstance. Cependant, vous pouvez être confrontés à  quelques situations plus délicates comme par exemple un site particulièrement complexe (géolocalisation indoor ou absence importante de réseau GSM).

De notre expérience, il est souvent préférable de ne pas rendre le projet technologiquement plus complexe pour quelques cas spécifiques. Préférez donc une solution simple et performante que vous pouvez compléter par des mesures organisationnelles ou qui vous permet de traiter ce cas dans un second temps.

 

Tester suivant des critères clairement définis

D’expérience, les tests terrain sont souvent réalisés le dernier jour de la période choisie, devant les bureaux de l’entreprise ou le parking du dernier client. Dans ces conditions, toute solution Protection de Travailleur Isolé est très performante ! Il suffit alors de choisir l’application travailleur isolé qui “plaît le plus”.

Nous vous conseillons de définir au préalable des scénarios de test avec des situations représentatives, variées et sur plusieurs jours. Parmi les points à tester, pensez à inclure :

  • Simplicité d’utilisation et ergonomie,
  • Fiabilité des dispositifs d’alerte (et si je teste la détection de perte de verticalité deux heures après l’avoir activée),
  • Géolocalisation précise,
  • Gestion des fausses alertes,
  • Fiabilité de la transmission de l’alerte,
  • Redondances fonctionnelles (et si quelque chose ne marche pas),
  • Autonomie de la batterie. 

 

Mettre en place une solution complète, de l’alerte à l’envoi des secours

La technologie ne représente qu’une partie de la solution. La question de l’organisation des secours, qui est une obligation légale de l’employeur, est toute aussi importante. Malheureusement, elle passe souvent au second plan dans les réflexions.

Une réponse d’urgence efficace s’appuie sur des personnes formées à la gestion des alertes, qui travaillent sur un système d’urgence et sont encadrés par des procédures spécifiques. C’est leur métier. Une des questions les plus structurantes de votre projet est donc de déterminer qui doit dans votre entreprise doit être informé par le plateau d’assistance 24h/24 qu’un événement vient de se produire et que les services d’urgence ont été appelés.

 

Utiliser les dernières technologies

Equiperiez-vous vos collaborateurs avec des téléphones mobiles lancés en 2014 sur le marché ? C’est pourtant le paradoxe de ce marché où l’on retrouve certains téléphones ou appareils pour travailleur isolé, qui n’ont pas beaucoup changé depuis plusieurs années.

Dans un environnement de haute technologie, les composants et les systèmes d’exploitation évoluent vite. Choisir les dernières technologies est un facteur important dans la réussite d’un projet Protection de Travailleur Isolé.