Application mobile puis objets connectés, le marché du PTI DATI a déjà connu ses principales ruptures technologiques (disruptions) au cours des dernières années. Avec des entreprises s’équipant aujourd’hui massivement, les évolutions attendues en 2019 sont donc plus des améliorations liées à cette généralisation dans un environnement de plus en plus sensibilisé à la sécurité et Protection des Données.

Application mobile puis objets connectés puis…. ?

Pour rappel, les premières applications mobiles PTI pour Android et iPhone ont été publiées en 2011, avec déjà toutes les fonctionnalités, du SOS à la détection de perte de verticalité et même géolocalisation indoor. Ce qui était en 2011 comme une innovation majeure avec une simple application à télécharger depuis Google Play Store ou l’App Store est aujourd’hui devenu une évidence. Il aura fallu néanmoins plusieurs années avant d’arriver à ce résultat.

Au regard du cycle d’adoption des technologies actualisé chaque année par le cabinet de prospective Gartner, on reste cohérent, la grande majorité nécessitant 5 à 10 années avant d’atteindre un plateau d’adoption.

Plusieurs raisons expliquent ce facteur temps alors que les entreprises ont, il faut le rappeler, l’obligation légale, d’équiper tous leurs collaborateurs en situation de Travailleur Isolé :

  • Digitalisation progressive des métiers avec la généralisation des smartphones,
  • Solutions DATI PTI sur le marché, hétéroclites et souvent insuffisamment abouties derrière le mot ‘innovation’,
  • Développement de connaissances dans le domaine des applications mobiles, géolocalisation, réponse d’urgence au sein des fonctions Santé Sécurité des entreprises, pour pouvoir évaluer puis gérer ces solutions.

Application mobiles, objets connectés, l’enjeu en 2019 portera donc sur les méthodologies et ‘bonnes pratiques’ pour faciliter l’adoption de ces solutions. Ce sera également un différenciateur important car seuls les acteurs maîtrisant réellement tous les aspects de la problématique auront la capacité de développer ces outils.

Protection des Données

Règlement général sur la protection des données (RGPD), cybersécurité, il suffit de lire la presse pour voir que le sujet est particulièrement d’actualité entre Bouygues Télécom qui laisse pendant 2 ans contrats et factures de plus de 2 millions de clients accessible en ligne et sans authentification et Tim Cooke, le patron d’Apple, qui demande au législateur américain de voter une loi en faveur de la protection des données.

Opérateur télécom, fabricant de smartphone ou acteur du marché de la sécurité des Travailleurs Isolés, les obligations légales s’appliquent à tous.

Les acteurs du marché sont de plus particulièrement concernés car :

  • Une solution PTI DATI nécessite la collecte, traitement et stockage de données de géolocalisation,
  • Les alertes deviennent de plus en plus complexe avec des données toujours plus complètes et donc nécessitant un haut niveau de sécurité.

L’enjeu est donc en 2019 est donc double : conformité avec la RGPD (Protection des Données) mais également sécurité des données (cybersécurité).

Les entreprises restent toujours à la recherche d’une solution fiable, performante, simple d’utilisation et facile à déployer. En 2019, leurs attentes seront encore plus fortes sur l’accompagnement, la formation et leur suivi et encore plus exigeantes sur la protection et sécurité des données.